Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 13:41

Dans l'obscurité sans fin
Là où il n'y a ni matin ni demain
Les morts avancent dans l'éternité

Dans ce désert glacé
Hagards,ils errent
Dans une immensité désincarnée
Rien que l'étirement du temps
Rien que l'impénétrable
Rien que l'éternité.

Les vastes étendues
D'un absurde paysage
Renvoient aux égarés
L'image de leur néant.
Rien que le vide
Rien que l'inutile espace
Rien que l'éternité.

Ils parcourent leur solitude
Ahuris de tant de rien
Perdus pour l'éternité.DSCN4657.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

Y
Coucou Vita !J'aime beaucoup ce poème, noir à souhait.... j'aime ce qu'il dégage.
Répondre
V
les 3 derniers vers sont comme du marbre froid dans le désert sans rire , c'est si  fort !  la photo convient parfaitement .bien à toi
Répondre
V
<br /> L'éternité m'impressionne.  VITA<br /> <br /> <br />

Présentation

  • : LESTAIRE LE BLOG DE VITA
  • : comme une bulle......
  • Contact

VIENS.........

Viens!       Viens!       Viens!
                       
               Viens!           Viens!
     
      
Viens!         Viens!
 

21378-The-Last-Great-RomanticJ.Vettriano.jpg

 

 

Aurige.jpg

 

 

alechinsky24b-arbrea.jpg

 

 

Pour les poèmes de VITA cliquer sur la rubrique POESIE