Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 00:00

L'oeil avare de lumière
se perd dans l'ombre
des écailles amères
usant de son aigreur
le fil des jours et des heures.
Bavant le fiel acide
des instants engloutis
la gueule se plisse
et se fige dans l'horreur.
Fatigué de tant de vide
le corps lourd et pesant
s'enroule
dans les rides haineuses du temps.
VITA
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
L'Anaconda ne peut-il pas être serré comme cela auprès non pas d'une proie mais d'un émoi? Comme le temps en fait car ce dernier peut sembler entourrer sa proie pour l'emmener vers la mort mais il peut aussi attirer vers la lumière, protéger l'objet ou la personne effleurant son parcours! L'Enchanteur
Répondre
A
Tu es douée, vraiment ! J'espère que tu ne parles pas de toi dans ce poème ...je suis sûre que non ...
Répondre
V
<br /> Je ne suis pas un anaconda,je n'étouffe personne ..VITA<br /> <br /> <br />
Q
J'aime ton anaconda, il fait moins peur... mais pourtant, il a capturé sa proie, et l'empêche de même de prendre le large.
Répondre
V
<br /> L'anaconda est trop lourd pour me prendre..VITA<br /> <br /> <br />
J
Mais le venin devient-il inoffensif avec le temps?Bonne journée Vita! :0010:
Répondre
V
<br /> C'est son immobilité,sa lourdeur et sa laideur qui m'impressionnent....VITA légère comme une bulle.<br /> <br /> <br />
S
Rêves bô.                            
Répondre
V
<br /> Merci de cette belle photo..VITA<br /> <br /> <br />

Présentation

  • : LESTAIRE LE BLOG DE VITA
  • : comme une bulle......
  • Contact

VIENS.........

Viens!       Viens!       Viens!
                       
               Viens!           Viens!
     
      
Viens!         Viens!
 

21378-The-Last-Great-RomanticJ.Vettriano.jpg

 

 

Aurige.jpg

 

 

alechinsky24b-arbrea.jpg

 

 

Pour les poèmes de VITA cliquer sur la rubrique POESIE