Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 août 2009 6 01 /08 /août /2009 20:28


Avec ses vêtements ondoyants et nacrés
Même quand elle marche on croirait qu'elle danse

comme ces longs serpents que les jongleurs sacrés
Au bout de leurs bâtons agitent en cadence.

                                       Ch. Baudelaire



                        


Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Rêves d'ailleurs et visions de chaleur...
Répondre
M
Coucou Vita, ton montage est très sympa.Gros bisous et bonne journée,
Répondre
A
Bon mercredi Bises Alice
Répondre
M
Belles illustrations de cette citation.#Amicalement
Répondre
V
<br /> Merci. Bises   VITA<br /> <br /> <br />
M
^^ magnifique !Bonne journée a toi VitaMALO 
Répondre
V
<br /> merci. Bonne semaine...VITA<br /> <br /> <br />
Q
Tu as raison, cela s'y prêtait.Bon dimanche Vita.
Répondre
Q
J'aime bien ces vers de Baudelaire.Il est comme cela des personnes qui semblent toujours effleurer le sol. Comme si la pesanteur n'existait pas.Tu te mets aux montages aussi ? J'aime ta première image.
Répondre
V
<br /> Je suis tes conseils pour les montages..Et j'ai trouvé que c'était adapté à la situation. Bises   VITA<br /> <br /> <br />
A
Bon dimanche poétique!
Répondre
V
<br /> Bises de VITA<br /> <br /> <br />

Présentation

  • : LESTAIRE LE BLOG DE VITA
  • : comme une bulle......
  • Contact

VIENS.........

Viens!       Viens!       Viens!
                       
               Viens!           Viens!
     
      
Viens!         Viens!
 

21378-The-Last-Great-RomanticJ.Vettriano.jpg

 

 

Aurige.jpg

 

 

alechinsky24b-arbrea.jpg

 

 

Pour les poèmes de VITA cliquer sur la rubrique POESIE