Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 21:38

P1020884.JPG

Quand ton col de couleur rose
Se donne à mon embrassement
Et ton oeil languit doucement
D’une paupière à demi close,

Mon âme se fond du désir
Dont elle est ardemment pleine
Et ne peut souffrir à grand’peine
La force d’un si grand plaisir.

Puis, quand s’approche de la tienne
Ma lèvre, et que si près je suis
Que la fleur recueillir je puis
De ton haleine ambroisienne,

Quand le soupir de ces odeurs
Où nos deux langues qui se jouent
Moitement folâtrent et nouent,
Eventent mes douces ardeurs,

Il me semble être assis à table
Avec les dieux, tant je suis heureux,
Et boire à longs traits savoureux
Leur doux breuvage délectable.

J.du Bellay

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Martine 13/12/2014 07:04


Ah! Le beau poème sur ce sujet éternel.


Bises



Jacqueline 11/12/2014 21:15


ah ben vi....c'est bo!!!!!!!!!!

Quichottine 11/12/2014 11:59


Que dire ?


Juste merci.

Galet 10/12/2014 22:41


 "Ah, qu'en termes galants ces choses-là sont mises" !


Belle interprétation de Doisneau, aussi ! 

Maria-Lina 10/12/2014 22:02


Bonjour Vita, que c'est beau, un magnfiique moment tendresse! Bise et bonne soirée tout en douceur!

Présentation

  • : LESTAIRE LE BLOG DE VITA
  •      LESTAIRE                             LE BLOG DE VITA
  • : comme une bulle......
  • Contact

VIENS.........

Viens!       Viens!       Viens!
                       
               Viens!           Viens!
     
      
Viens!         Viens!

 

21378-The-Last-Great-RomanticJ.Vettriano.jpg

 

 

Aurige.jpg

 

 

alechinsky24b-arbrea.jpg

 

 

Pour les poèmes de VITA cliquer sur la rubrique POESIE