Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 13:51

P1010293a.jpg

 

Il lui disait : « Vois-tu, si tous deux nous pouvions,
 L'âme pleine de foi, le coeur plein de rayons,
Ivres de douce extase et de mélancolie,
Rompre les mille noeuds dont la ville nous lie ;
Si nous pouvions quitter ce Paris triste et fou,
Nous fuirions ; nous irions quelque part, n'importe où,
Chercher loin des vains bruits, loin des haines jalouses,
Un coin où nous aurions des arbres, des pelouses ;
Une maison petite avec des fleurs, un peu
De solitude, un peu de silence, un ciel bleu,
La chanson d'un oiseau qui sur le toit se pose,
De l'ombre ; — et quel besoin avons-nous d'autre chose ? »

V. Hugo

Partager cet article
Repost0

commentaires

A

Salut


 


une poésie très romantique


à roucouler sur les toits de Paris.


 


Amicalement Votre  Vincenzo
Répondre
V


MPerci de ta visite. Bonne semaine  VITA



Q

J'aime énormément... C'est vrai après tout, de quoi d'autre avons-nous besoin ?
Répondre
J

tu me râvies!!!!!!!!
Répondre
G

Juste un coin discret pour abriter un amour... Mais il faut être deux pour roucouler !
Répondre
M

Superbe photo contre-jour! J'aime beaucoup V. Hugo, tout ce qu'il a écrit est tellement beau! Merci pour ce beau moment! Bise et bonne journée remplie de belle douceur joie et tendresse!
Répondre

Présentation

  • : LESTAIRE LE BLOG DE VITA
  • : comme une bulle......
  • Contact

VIENS.........

Viens!       Viens!       Viens!
                       
               Viens!           Viens!
     
      
Viens!         Viens!
 

21378-The-Last-Great-RomanticJ.Vettriano.jpg

 

 

Aurige.jpg

 

 

alechinsky24b-arbrea.jpg

 

 

Pour les poèmes de VITA cliquer sur la rubrique POESIE