Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 11:42

Il ne faut pas prendre les larmes
pour dire ce qui m'arrache
il ne faut pas prendre cette force
qui raconte l'indicible
il ne faut pas regarder
ce flottement mystérieux
qui accompagne nos rencontres.
Ne dis rien, tout existe
et si nos fantasmes s'emmêlent
qu'ils déroulent leur puissance
et nous poussent là
où nous aimons aller
au-delà de ce qui nous entoure
au-delà de ce qui est possible
nous naviguons entre-deux
près des coraux de la réalité
et dans les replis de nos désirs
et de cette dérive consentie
surgissent les mille voix de ce que nous sommes.
Ne dis rien, laisse......
VITA

                                        
Partager cet article
Repost0
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 00:00

seul avec les arbres
le vide de la nuit
la pièce nue
la braise luit dans le noir
souffle brûlant
les yeux
s'apaisent
et la main dans les cheveux
et les lignes de son corps
et le baiser
et le parfum d'elle
au loin
le miroir de lumière
et le calme du songe.
VITA
Partager cet article
Repost0
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 13:13

Derrière la morne plaine
l'aurore s'arrache à la terre
ses rayons de lumière
craquèle les mottes engourdies
dans le creux des sillons
il avance.
Il va
vers ses sombres forêts
vers les lacs solitaires
ses pas brisent les dernières
froidures de l'hiver
il traverse la morne plaine.
Elle l'attend
elle le voit
dans l'ombre de la maison
le regard errant
dans les noirs sapins
sur les rives glacées
des eaux endormies
elle l'attend
derrière la morne plaine.
Elle sait son visage.
VITA
Partager cet article
Repost0
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 00:00
                                                                              Venue de la terre                                                                 
                                                
verticale
force originelle
                                             griffée de vie
                                        dressée vers le ciel
                                             plantée là
                                                                                                                       inexorable
                                                                    visage tordu
                                                                       momifié
                                                                                                                                                                           cri de mort.
   VITA
 
                                                   C.Gadès
Partager cet article
Repost0
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 00:00


Des lignes de ciel noir
des arbres
découpent la nuit
tout droit
tout à soi
l'espace solitaire
et l'éclair du phare
sur l'écorce
et les fougères géantes
le reflet de l'asphalte
l'ombre du silence
les maisons vides
creusées de non-existence
les champs perdus
et au virage
la grande vallée
et l'horizon lunaire
et la crête des côteaux
tout à soi
devant soi.
VITA
Partager cet article
Repost0
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 00:00

S5000835ab.jpg

Dans les fonds visqueux
zébrés de reflets moirés
Les noirs tourbillons
flashés de flammes dévorantes

fleuve en fusion
craché des labyrinthes profonds
dévorent de leur insidieuse bave
la gorge brûlante.
Les incandescences sulfureuses
jetées comme des bouffées
allument le ciel de lueurs embrasées
le sang des entrailles dévale
les flancs dénudés
et marque de son sceau 
La terre martyrisée.

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 00:00

black
noir
obscurs frémisements
jaillit
le feu du jour
éblouit la nuit
scintillante coulée
noie l'encre
des errements.
VITA
Partager cet article
Repost0
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 00:00

La vie
en live
directement
de bouche
à coeur
comme ça
vivre
frémir
venir ainsi
vers toi
simplement.

VITA
Partager cet article
Repost0
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 00:00
S5002088.jpg
Carrés,entrecroisés,
Dressés,étirés,
les mâts strient le ciel
Comme des forêts.
Grilles improvisées
Des périples absurdes
Ils tissent les fantasmes 
Sur des fonds d'azur.
Ces barreaux de la terre
Quadrillent l'infini
Et gribouillent les nuages
De leur géométrie.
Cassés,entrechoqués
Ecartelés parfois
Ils tombent
Comme des arbres morts
Et leurs os noirs
S'enfoncent alors
Dans l'ombre des abîmes.
                                                      VITA



S5001267a.jpg
Partager cet article
Repost0
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 00:00

Je les ai toutes décapitées
ces sorcières aux gueules de connes
j'ai tordu de mes mains
leurs regards malveillants
et leurs paroles pourries
je les ai arrachées à
leurs certitudes, à
leur superbe
écrasées,je les ai, ces
mégères aux griffes éculées
je me suis élevée
comme des volutes
d'un bois qui se consumme
vaporeuse, transparente,
j'ai traversé vers toi.
Des sombres territoires
est venue la force
le long balancement
des histoires inconnues
arrachés les lambeaux de pudeur
lézardés les regards pétrifiants
j'ai plongé dans le magma
des désirs foudroyants
j'ai senti cette vie incandescente
monter dans mes veines
et alors j'ai su
que toi et moi
nous étions immortels.
VITA
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : LESTAIRE LE BLOG DE VITA
  • : comme une bulle......
  • Contact

VIENS.........

Viens!       Viens!       Viens!
                       
               Viens!           Viens!
     
      
Viens!         Viens!
 

21378-The-Last-Great-RomanticJ.Vettriano.jpg

 

 

Aurige.jpg

 

 

alechinsky24b-arbrea.jpg

 

 

Pour les poèmes de VITA cliquer sur la rubrique POESIE