Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 07:14

Maintenant, j'étais là, à le regarder. Son souffle brûlant piquait mes joues  et séchait ma tristesse. Cette danse joyeuse, légère et imprévisible. Un craquement de la bûche, les braises qui soudain s'animent. Là, tout près. Les yeux fermés et soudainement rouverts sur l'or rougoyant, là, sur mon cou, ce cercle de feu. Et les flammes qui s'entrelacent inlassablement, là, tout près.  VITA
Partager cet article
Repost0
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 08:08


  Ce matin-là, il faisait déjà froid. La nuit avait figé les goutes de rosée et durcit les brins d'herbe. Le visage glacé. Aller comme ça dans le jardin, dans le gris des premières lueurs. L'indifférence de la terre. La nature au ralenti. Seule. Marcher comme ça, là, où il n'y a personne. Comme la mort. Rien ne vous regarde..Le silence..La porte fermée..Pas d'existence...Dans le jardin...Tout craque sous les pas....Rien... VITA
Partager cet article
Repost0
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 00:00

   Je suis belle,n'est-ce pas ? Je le sais, d'ailleurs, on ne voit que moi, et j'ai même piqué du bleu au ciel...Je ferme un peu les yeux sur ma célébrité.Tous ces regards m'éblouissent. Parfois, dans la douceur du soir, je contemple la Seine,J'envie un peu ce va et vient, et puis j'imagine les contrées lointaines de tous ces promeneurs, je pense à leur vie..Je sais, Ils m'aiment un peu, je leur sers d'écrin , de rendez-vous,  de fantasmes,.....Voilà .Je parle un peu trop ce soir.Je suis belle, n'est-ce-pas?
Partager cet article
Repost0
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 00:00

Le soir est venu. Les fantômes des soucis et des peines hantent l'horizon et obscurcissent  les dernières lueurs du jour. Comme le reflet  des âmes en peine. La beauté pleure ce dédain et accroche, en une dernière tentative, l'or divin et la majesté paisible des soirées d'étè. Faut-il briser ces cieux, faut-il arracher ces sombres sentinelles? Se laisser glisser dans la magie des eaux miroitantes
et envahi de leur force créatrice  s'endormir dans le bleu de la nuit?
le soir est venu. Je ne sais.Je contemple ce qui est.  VITA
Partager cet article
Repost0
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 00:00

Un parasol, ça n'a l'air de rien.
Un pic.... Dis-tu. Planté où? 
Dans un merveilleux bric-à-brac
..Tu sais ,quand tu fouilles dans la masse soyeuse des slips dégriffés et que tu en retires un invraissemblable attirail .
Un mélange de rêves et de désirs
Et cette toile merveilleuse qui te protège du ciel trop bleu des marchés d'été
Et ces franges parfois fânées qui balaient ton regard
Et ces invitations au pays des saucissons, des pains croustillants ou des volailles fermières.
Ces vastes chapeaux où se cachent les rides du labeur ou la frivolité des touristes curieux.
Un parasol, une petite chose de rien du tout.
Partager cet article
Repost0
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 20:01
Partager cet article
Repost0
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 00:00
Emile Nolde

Regarde mon île, regarde-la. Elle flotte dans la houle de haute mer, ses rivages écument les remous de l'absence, elle dresse ses bras dans la profondeur de mes émois et ne peut l'étreindre. Mon île, couverte des mousses vaporeuses des envies, habitée de l'oiseau migrateur, parsemée de pleurs et de rires, vogue....Submergée par les vagues des hauts-fonds ou paisible dans le soleil de midi, elle est là, mon île.       VITA


Partager cet article
Repost0
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 00:00

 Elles se réveillent au matin,lavées de tous les rêves impossibles.Elles brillent de leurs feux,un peu hautaines,certes,mais leurs escaliers conduisent vers d'autres paradis.Des i-lacs glacés aux i- eaux interna-
tionales et aux i-berges dorées.Des centaines de marches...et en haut,
peut-être une vue sur les murs disparus,les casernes désertées et la mémoire.Qui sait ?

Partager cet article
Repost0
2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 00:00
                                                                                                                                  Jawlensky

 Je ne vais pas lui crever les yeux.Non, il faut qu'elle voie.Pas la misère  qu'elle met en boîte, bien conditionnée,bonne conscience et formatée. Non,la vraie.Celle qui arrache le coeur,celle qui fait pleurer des larmes
de sang,la vraie, la souffrance elle-même.Qu'elle voie au-delà des équa
tions et des recettes vibrer l'âme blessée et déchirée.

 Et si le rictus de tes certitudes ne peut s'effacer de ton visage,plante tes yeux dans ta chair et vois alors ce que tu es vraiment.
                                                                                                    VITA
Partager cet article
Repost0
16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 00:00

Ces camaîeux de gris ...A la fois beaux et tristes.....une lueur diffuse qui retient la tendresse, anime de ses reflets mon âme.Douce lumière un peu égarée,et aussi le flash de la douleur ou celui de la vie qui revient,que sais-je? Je me promène dans ces paysages lunaires,un peu vides,atten-
dant le frémissement de l'aube.
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : LESTAIRE LE BLOG DE VITA
  • : comme une bulle......
  • Contact

VIENS.........

Viens!       Viens!       Viens!
                       
               Viens!           Viens!
     
      
Viens!         Viens!
 

21378-The-Last-Great-RomanticJ.Vettriano.jpg

 

 

Aurige.jpg

 

 

alechinsky24b-arbrea.jpg

 

 

Pour les poèmes de VITA cliquer sur la rubrique POESIE