Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 11:54

P1010148

 

Madame de Grignan et sa mère Madame de Sévigné


....".Mais en vérité, ma très chère, il est douloureux d'en° recevoir si longtemps, et cependant la vie se passe sans voir et sans jouir d'une présence qui m'est si chère°°. Je ne puis m'accoutumer à cette dureté. Toutes mes pensées et toutes mes rêveries en sont noircies ; il me faudrait un courage que je n'ai pas pour m'accoutumer à cette extraordinaire destinée. J'ai regret à tous mes jours qui s'en vont et qui m'entraînent sans que j'aie le temps d'être avec vous. Je regrette ma vie et je sens pourtant que je la quitterais avec moins de peine, puisque tout est si mal rangé pour me la rendre agréable. Dans ces pensées, ma pauvre bonne, on pleure quelquefois sans vous le dire, et je mériterai vos sermons plus souvent, malgré moi, que je ne le voudrai. Car ce n'est jamais volontairement que je me trouve dans ces tristes méditations ; elles se placent tout naturellement dans mon coeur, et je n'ai pas l'esprit de les en tirer. Je suis au désespoir, ma bonne, de n'avoir pas été aujourd'hui maîtresse d'un sentiment si vif. Je n'ai pas coutume de m'y abandonner ; parlons d'autre chose (...)"Lettre à Madame de Grignan

 

°Des lettres

°°Madame de Grignan réside à Grignan (aujourd'hui dans la Drôme) et Madame de Sévigné aux Rochers (Bretagne)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jacqueline 22/07/2013 21:22


de petites commères!!!! Mais quel style!

Galet 21/07/2013 22:47


Mais depuis, il y a l'auto, le TGV, l'avion, le téléphone et internet... dont on ne tirera pas un aussi beau recueil sur l'amour maternel et, surtout, la chronique d'un temps ! O tempora, o mores
!

VITA 22/07/2013 21:08



Cetres, certes, mais Galet, ne soyons pas égoïstes, les séparations à cette époque-là étaient vraiment douloureuses,certaines mères ne revoyaient jamais leur enfant marié loin....VITA



Maria-Lina 21/07/2013 19:33


De grandes confidences... bise et bon dimanche tout doux!

VITA 22/07/2013 21:06



Ah, si elles avaient eu un portable, elles auraient moins souffert de la séparation! VITA



Quichottine 21/07/2013 15:36


Il faudra que je me replonge dans ses lettres...


Je suis touchée chaque fois en voyant ces liens très forts qui les unissaient.


Passe une douce journée, Vita. Bises.

VITA 22/07/2013 21:05



J'ai découvert Mme de Sévigné bretonne, pour moi, c'étaient Paris et Grignan. Ds l'entrée, une petite expo avec des livres et des manuscrits...Et surprise,son cousin Bussy-Rabutin a un chateau en
Bourgogne que j'aime bcp....Et ses écrits valent aussi la peine! VITA



Présentation

  • : LESTAIRE LE BLOG DE VITA
  •      LESTAIRE                             LE BLOG DE VITA
  • : comme une bulle......
  • Contact

VIENS.........

Viens!       Viens!       Viens!
                       
               Viens!           Viens!
     
      
Viens!         Viens!

 

21378-The-Last-Great-RomanticJ.Vettriano.jpg

 

 

Aurige.jpg

 

 

alechinsky24b-arbrea.jpg

 

 

Pour les poèmes de VITA cliquer sur la rubrique POESIE